Le Diptyque du temps, tome 1 : Léviatemps

Couverture Le Diptyque du temps, tome 1 : Léviatemps

Résumé: A trop désirer la mort, on finit par trouver pire......Paris, 1900. Guy de Timée, romancier à succès, vit pourtant dans les combles grinçants d’une maison close. Du jour au lendemain, il a tout plaqué : femme, enfant, amis, réussite, et a décidé de se lancer dans un roman policier qui le plongerait dans les bas-fonds de la civilisation. Il veut être confronté au sang et à la violence.Cette mort qu'il désire tant approcher va surgir au milieu de la nuit en la personne de Milaine, jeune prostituée assassinée dans des circonstances particulièrement étranges. Et si elle n’était pas la première ? Qui rode dans les rues de la capitale, dans l’ombre de l’Exposition Universelle ? Quel est le sombre dessein de ce tueur de femme ? Guy va tenter de le découvrir, en compagnie de la mystérieuse Faustine, de l’inspecteur Perotti et d’Yoshito, un sumo japonais déshonoré…Des cercles ésotériques de Paris aux merveilles de l’Exposition universelle, il va peu à peu mettre à jour un terrifiant secret, celui qui fascine tout homme depuis la naissance de la civilisation : le contrôle du temps.
 
*****

 
     Rares sont les livres que je peine à lire en règle générale. J'avais tenté une première approche de Léviatemps il yà un an mais je n'avais pas réussi à en venir à bout. Je sortais de six romans de l'auteur et j'ai pensé que cela en était la cause. C'est donc grace à l'amie Klo que j'ai donc réouvert ce livre qui sera au final lancé une LC regroupant des deux tomes de la saga "le diptyque du temps" que nous découvrirons le tout...

     Une fois de plus, Maxime Chattam exploite la noirceue rd el'âme humaine mais cette fois-ci dans le Paris du 20ème siècle. Un changement de cadre on ne peut plus radical que nous vivrons aux côtés de Guy de Timée, un écrivain en panne d'inspiration et ayant trouvé refuge dans un bordel Parisien après avoir lâchement tout abandonné...

     Un roman dont le début semblait assez prometteur mais je n'ai pas su m'y projeter. Je pensais au fil des pages que cela était du à l'époque mais non, étant fan du personnage de Jack l'éventreur j'y suis assez habitué. Le fait est que je n'ai pas su m'immerger dans cette histoire, m'attacher aux personnages où enocre à l'enquête qui présente quelques longueurs ici et là. Je m'attaquerais cependant au requiem des abysses cet été afin de connaître le fin mot de cette histoire...
 








 

Sujet: Le Diptyque du temps, tome 1 : Léviatemps

Aucun message nʼ a été trouvé.

Nouvel avis

Lueurs mortes