Level 26, tome 3: dark revelations

Couverture Level 26, tome 3 : Dark Revelations

Résumé: Le jour, Steve Dark élève seul sa fille de cinq ans.
La nuit, il fait ce pour quoi il est né : attraper les monstres. Le tueur, surnommé Labyrinthe, veut changer le monde : abattre les compagnies pétrolières, en finir avec les juges corrompus, les requins de la finance, les journalistes hypocrites... Mais il veut aussi qu’on parle de lui. Tous les moyens sont bons pour véhiculer son message, surtout les plus violents : à l’occasion de chaque attentat, il envoie une devinette et une montre décomptant les minutes avant l’action, et poste bien entendu les vidéos des victimes sur Internet.
Très vite, il est félicité, admiré, adulé presque. Steve Dark saura-t-il arrêter la contagion ? Contrôle. Domination. C’est comme cela qu’il veut sauver le monde. Un meurtre après l’autre. Entrerez-vous dans le labyrinthe ?
 


*****
 
     C'est donc sur ce troisième opus intitulé Dark révelations que se termine la trilogie Level26 de Anthony E.Zuiker. Un premier opus plaisant, presque égal avec certains classiques mais ce qui aurait pu être une saga prometteuse se termine de manière déplaisante...

     On retrouve donc Dark quelques mois après sa confrontation avec le tueur aux cartes qui était bien loin de notre bien aimé Sqweegel, tueur sanguinaire du premier opus. Un nouvel ennemi fait alors son apprarition sous le nom de Labyrinthe.

     Le nom de ce tueur résume à lui seul l'intrigue du livre dans laquelle j'ai eu bien du mal à immerger. On pars cette fois sur un tueur idéaliste qui aurait plus sa place au rang de super méchant de comics se débarrassant de la vermine de manières peu conventionnelles telles que la pose d'une bombe dans un commissariat en début d'enquête où en laissant des devinnettes sur ses scènes de crime.

     La plume de l'auteur est bien différente sur un point important je trouve. Le point de vue de  Labyrinthe est à la première personne ce qui est plutôt rare. Quand au reste on piétinne, j'ai plus eu l'impression de voir un mauvais épisode des Experts où de lire un comics de Batman l'opposant à l'homme mystère.

     Le côté numérique prend une place bien plus importante aussi. En bref un fiasco sur un livre qui aurait pu clôturer cette saga avec brio mais qui ravira peut être les novices en matière de thriller...

Sujet: Level 26, tome 3: dark revelations

Aucun message nʼ a été trouvé.

Nouvel avis

Lueurs mortes