La peau sur les os

Résumé: Billy Halleck, bon époux, bon père, vit dans le Connecticut et exerce son métier d'avocat à New York. Boulimique, il pèse plus de cent kilos.
Un jour, il tue accidentellement en voiture une vieille gitane. Sa position de notable lui vaut de n'être condamné qu'à une peine de principe et les Gitans sont expulsés de la ville. C'est alors que Billy commence à maigrir, et de plus en plus. Il a beau se gaver, rien ne peut enrayer cette perte de poids qui risque l'amener à une issue fatale. Terrifié, il comprend alors que le chef de la tribu gitane lui a jeté un sort...


*****
     
     En tant que fan de du maître de l'épouvante depuis un peu plus de vingt ans, rares sont les oeuvres que je n'ai pas encore lues. La peau sur les os en fait partie cependant. King a cependant écrit durant sa longue carrière quelques romans sous le pseudonyme de Richard Bachman mort d'un cancer du pseudonyme... Autopsie d'une alternative...

     King s'attaque une fois de plus à un roman dont le thème est en avance sur son temps (tel Running man). Il s'attaque ici à un thème d'actualité "la minceur" d'une manière aussi étrange qu'anodine. Un simple accident aurau suffit à Billy Halleck pour en payer le prix fort.

     Mincissant de jour en jour, on suit l'agonie au fil des chapitres du protagoniste mais aussi de toutes celles qui l'ont aidées concernant cet incident. Sadisme et supspense sont distillés pages après pages une fois de plus pour un final qui 'avèrera des plus surprenants.

     Je gardais un souvenir assez alternatif du film, mais ne regrette en aucun cas la version roman malgré cet effet de surprise. Un roman que je conseille aux fans de King avant tout, les autres quand à eux ne trouveront pas forcémment je pense le même plaisir que dans d'autres romans de King...




Livre à couverture orange

 



 

Sujet: La peau sur les os

Aucun message nʼ a été trouvé.

Nouvel avis

Lueurs mortes