Les larmes rouges t1: Réminiscences

Couverture Les larmes rouges, tome 1 : Réminiscences

Résumé: « Le temps n’est rien…
Il est des histoires qui traversent les siècles… »

Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants.
Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité.
Peu à peu, elle perd pied…
Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?!


*****

Un roman que j'aurais redécouvert deux ans après sa sortie. J'ai eu l'immense plaisir de collaborrer avec L'auteur en qualité d'éditeur et je tiens de tout coeur à la féliciter pour le chemin parcouru depuis.

Le roman démarre dans la peau de Cornélia, jeune adolescente de 19 ans mal dans sa peau. Entre une mère partie trop top et un père absent, cette dernière peine à trouver ses repères...

Après une tentative de suicide avortée de peu, son père reprends quelque peu sa place et décide de l'emmener dans une vieille demeure familiale, souvenir de son enfance.

Démarre alors ces étranges évènements, et surtout cette rencontre avec le ténébreux Henry. Tout cela révèlera pas à pas ses origines...

Un excellent roman malgré quelques longueurs que je ne peux que vous conseiller. Georgia nous offre un premier roman prometteur n'ayant rien à envier aux gros titres du genre. Deux autres tomes sont prévus cette année et il me tarde de découvrir le fin mot de cette étrange histoire...

 
 
 
 

 

Sujet: Les larmes rouges t1: Réminiscences

les larmes rouges

je ne connais pas du tout mais ça a l'air prenant

Nouvel avis

Lueurs mortes