22/11/63

 

La dernière oeuvre du maître. Un ouvrage qui sort des sentiers battus mais qui n'en demeure pas moins intéressants bien au contraire.

Résumé: Imaginez que vous puissiez remonter le temps, changer le cours de l'Histoire. Le 22 novembre 1963, le président Kennedy était assassiné à Dallas. À moins que...
Jake Epping, professeur d'anglais à Lisbon Falls, n'a pu refuser d'accéder à la requête d'un ami mourant : empêcher l'assassinat de Kennedy. Une fissure dans le temps va l'entraîner dans un fascinant voyage dans le passé, en 1958, l'époque d'Elvis et de JFK, des Plymouth Fury et des Everly Brothers, d'un taré solitaire nommé Lee Harvey Oswald et d'une jolie bibliothécaire qui deviendra le grand amour de Jake, un amour qui transgresse toutes les lois du temps.
Avec une extraordinaire énergie créatrice, King revisite au travers d'un suspense vertigineux l'Amérique du baby-boom, des « happy days » et du rock and roll.
 
******
 
       Après une très longue attente, j’ai enfin eu le plaisir de découvrir 22/11/63. Un ouvrage dont le résumé s’avère être des plus alléchants tout comme son contenu au final… 

      On immerge très rapidement dans le roman aux côtés de Jake Epping, professeur d’anglais menant une vie sans histoires à Lisbon Falls. Jusqu’au jour où Al son vieil ami lui demande une faveur assez particulière : empêcher l’assassinat du président Kennedy !

      C’est alors que le roman prend une tournure totalement différente qui n’est pas sans nous rappeler le roman d’H.G Wells. On découvre alors l’Amérique des années 50, son décor rétro, ses belles voitures et ses musiques inoubliables au fil du temps. Une description des plus maîtrisées qui nous permet de plonger les yeux fermés dans cet univers sans appréhension.

       L’histoire prend forme au fil des pages, nous amenant à la grande réflexion de l’effet papillon qui n’est pas sans conséquences lorsque l’on cherche à modifier le passé. On s’attache à tout cela et survient cette irrésistible envie d'avancer dans le roman. Les fidèles du maître auront la joie de retrouver deux vieilles connaissances résidant à Derry, bastion de la terreur orchestrée par notre cher grippe-sou. Notre cher Stephen King serait-il sujet à la nostalgie...?

      Au final un grand roman au suspense haletant. On hésite jusqu’au final quand au choix de Jake : l’amour qu’il porte à Sallie Dunning où la mission qui lui a été confiée ? Ce sera à vous de le découvrir chers lecteurs…

      Personnellement j’ai vraiment apprécié ce livre. Une petite appréhension au démarrage vu l’épaisseur du livre (937 pages) mais qui aura été vite oubliée. On dit que les bons vins se bonifient avec l’âge, il en est de même pour certains auteurs. Difficile de trouver les mots justes pour vanter les mérites de ce roman que je viens d’achever. En quelques mots, foncez les yeux fermés vous ne le regretterez pas…
 

http://3.bp.blogspot.com/-QPaoob4K3X4/UNNj8-XMv9I/AAAAAAAAKog/d_fMJuQOX-Y/s1600/challengesk2013.jpg

Challenge Stephen King 2013 2/7: roman génération 2010's
LC 22/11/63



 

Sujet: 22/11/63

Aucun message nʼ a été trouvé.

Nouvel avis