Big fish

Couverture Big Fish

Résumé: "Les gens qui ont rendez-vous avec lui procèdent ainsi : ils se débrouillent pour savoir où il sera tel jour, calculent qu'un conducteur aussi lent restera dans les parages jusqu'à la fin de la semaine, puis prennent un avion pour l'aéroport le plus proche. Une fois arrivés, ils louent une voiture et roulent jusqu'à ce qu'ils l'aient rattrapé. Ils le dépassent et klaxonnent, mon père se tourne lentement vers eux (à la façon dont Abraham Lincoln aurait tourné la tête s'il avait jamais conduit une voiture, parce que, dans ma tête, dans le souvenir qui s'est logé imperturbablement dans mon cerveau, mon père ressemble à Lincoln, cet homme aux longs bras, aux poches profondes et aux yeux sombres) et il leur fait signe. Il s'arrête, et celui qui a besoin de lui parler vient prendre place à côté de lui, l'adjoint ou l'avocat s'assied à l'arrière, et, tout en roulant sur ces superbes routes vagabondes, ils concluent leur affaire. Et, qui sait, peut-être a-t-il même des liaisons amoureuses dans cette voiture, des idylles avec des femmes splendides, des actrices célèbres..."

Imaginez un père extraordinaire ; imaginez des histoires à dormir debout qu'il vous ramène des quatre coins du monde, imaginez un héros mythique dont les berceuses sont comme autant d'épopées ; imaginez un homme incapable de rester sérieux plus de quelques secondes ; et puis, à l'heure de son dernier voyage, soudain, vous ne savez plus trop lequel de vous deux joue à faire l'enfant.

*****

    Big fish reste au fil du temps l'un de mes films favoris. Quelle a donc été ma surprise en découvrant que cette magnifique réalisation de Tim Burton était en fait issue d'un livre sorti à la fin des années 90. Un roman que j'ai de ce fait entamé avec une certaine appréhension mais qui au final m'a transporté du début à la fin...

    L'histoire démarre donc du point de vue de Will Bloom. Un jeune nhomme entre deux âges dont le père est mourrant. Le temps est conté, mais Will se rend compte qu'il ne connaît pas vraiment son père en dehors ce ce lot invraissemblable d'histoire qu'il lui a conté toute sa vie...

    Le tout est donc découpé en chapitre, retraçant donc la vie D'Edward Bloom sur pluieurs étapes de sa vie. Du jour de sa naissance où un énorme nuage pluvieux est apparu au dessus de la demeure familiale après des semaine de sécheresse, sa rencontre avec un géant tellement affamé et dévorant les animaux des enfants les animaux des enfants devenu fermier sur conseil d'Edward, où encore l'oeil de verre de la sorcière permettant de voir l amanière dont chacun mourra; la vie d'Edward Bloom aussi riche semble t-elle est surtout improbable quand on découvre le surréalisme de certaines choses...

    Mais au diable la logique, le roman est on ne peut plu agréable et tout comme le film respire la magie et le côté féerique que l'on aimait tant imaginer durant l'enfance. On découvre, on aime Edward et on s'émerveille devant cette succession d'évènements que l'on ne vivra jamais en dehors de nos rêves. Le tout parsemé de peti intermèdes où l'on découvre la fin de vie d'Edward et l'importance de leur relation père/fils. Quand au final en un mot "magnifique"...

     J'ai passé un merveilleux moment au fil du livre. Une lecture courte mais efficace que je ne regrette ne rien et que je relirais sûrement un jour. Un livre à découvrir où redécouvrir afin de s'évader un peu. Et pour terminer cette petite chronique, un grand merci à Ky pour cette découverte qui n'aurait peut être pas eue lieu sans elle...

http://3.bp.blogspot.com/-znchXXqVuLA/VFZ8KDRurjI/AAAAAAAABZ4/0AkyUUBdJTY/s206/Challenge%2Bdes%2B100%2B%2Blectures%2B2015.jpg

http://ladychouux.wifeo.com/images/m/mil/milleborneslivresque.jpg

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Challenge/c2ec80845959cb8582914ad6765715fbCopie.jpg

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Challenge/Grand.jpg

http://www.lespipelettesenparlent.com/wp-content/uploads/2015/05/THEME-JUINJUIAOUT-300x192.jpg

http://booklikes.com/upload/post/76/78/d6cef1bafee0cfed90a9b6f647adb620.jpg

Livre emprunté à la biblio

Sujet: Big fish

Je veux !!

Je connais le film, j'adoreeee le film...
Je ne savais pas que c'était tiré d'un roman !!
Merci de me l'apprendre, je vais me jeter dessus ^^ surtout que tu me donnes envie de le découvrir.

merci

@Licorne: vu l'imaginaire de Tim Burton j'y ai cru aussi. On en reparleras si un jour tu lis le livre... ;)

@Ky: à savoir quand on m'aurais peut être enterré avec lol. Bonne pioche ne tout cas. Bisous. ;)

Big fish en livre !

J ai adoré le film et comme toi je pensais que tout était sorti de l imagination de Tim burton. Je note ce livre, merci de cette découverte ;)

:)

Oh mais si, tu aurais bien fini par le sortir de ta wish !
Je suis très heureuse de ma pioche en tous les cas ! :bisous:

Nouvel avis