Mortimer

Résumé: Mortimer court à travers champs, agitant les bras et criant comme une truie qu'on égorge. Et non. Même les oiseaux n'y croient pas. "Il a du coeur", fait le père adossé contre un muret. "Dame,c'est le reste qui lui manque", répond l'oncle Hamesh. Mais à la foire à l'embauche, la Mort le remarque et l'emporte sur son cheval Bigadin. Il faut la comprendre : elle a décidé de faire sa vie. Avec un bon commis, elle pourrait partager le travail quotidien, ce qui lui laisserait des loisirs. Un grand destin attend donc Mortimer. Mais... est-ce bien raisonnable ?

*****

    Après avoir dévoré les deux premiers tomes des Annales du disque monde, je me suis lancé dans Mortimer qui est le quatrième de la saga. Cette dernière est découpée en cycles (les deux premiers faisaient parti du cycle de Rincevent) et Mortimer est donc le premier tome du cycle de la mort...

    J'ai donc été ravi de retrouver ce personnage ici (qui est un homme comme nous l'a expliqué l'auteur) aperçu au fil des autres tomes et étant l'un de mes préférés. Mais ce roman débute avec Mortimer,  personnage maladroit et légèrement décalé dirons nous. Ne sachant plus qu'ne faire, son père l'emmène donc au village pour la foire à l'embauche espérant lui trouver un poste. Affaire qui sera au final conclue par la mort qui fera donc de Mortimer son apprenti...

    Au travers de son apprentissage, Mortimer découvrira donc les bases de ce métier un peu particulier (la théorie venant ensuite selon la mort) non sans quelques gaffes au paage ce qui ne sera pas sans conséquences comme vous vous en doutez mai en apprendra aussi plu sur cet étrange personnage qu'est la mort...

    J'ai adoré en apprendre d'avantage sur LA MORT mais ausi faire la connaissance d'Albert son serviteur et sa fille adoptive Ysabelle. On découvre donc ce côté cynique, ces grosses pointes d'humour noir mais aussi le mal être de la mort qui est en manque de contact humain ce sont un peu les risques du métier...

    Mortimer évolue beaucoup au travers du livre et je me suis attaché à lui comme aux autres protagonistes. Terry Pratchett nous signe encore un bon opus teinté d'humour une fois de plus. Je repense à la mort cherchant à se reconvertir et pasant un entretien d'embauche où le fait d'apprendre qu'lle emploie des chevaux des meilleurs Harras car il est contraignant de rabibocher au fil de fer les os des chevaux squelettiques en peline route quand ils se brisent.

    Une bonne lecture et un excellent moment passé une fois de plus. Pour ma part, vivement la suite...

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Challenge/c2ec80845959cb8582914ad6765715fbCopie.jpg

http://nsa33.casimages.com/img/2014/10/31/141031065415772241.jpg

http://p5.storage.canalblog.com/58/33/994000/100255191_o.jpg

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Challenge/Grand.jpg

http://3.bp.blogspot.com/-znchXXqVuLA/VFZ8KDRurjI/AAAAAAAABZ4/0AkyUUBdJTY/s206/Challenge%2Bdes%2B100%2B%2Blectures%2B2015.jpg

http://4.bp.blogspot.com/-306uiDc9klE/VE6J5fDVoXI/AAAAAAAAHBc/azkqd5F-GKo/s1600/Challenge.jpg

Sujet: Les annales du disque-monde t4: Mortimer

Aucun message nʼ a été trouvé.

Nouvel avis