La nuit a dévoré le monde

Couverture La nuit a dévoré le monde

Résumé: Depuis longtemps,l'homme a atteint le stade ultime de la décadence et de la cruauté. Il n'y avait sans doute qu'un pas pour qu'il se transforme en monstre...

Une épidémie a changé la plupart des êtres humains en créatures démoniaques, avides de chair et de sang. On a vite compris leur nature : ce sont des zombies. Rien n'a pu les arrêter, ni la police, ni l'armée. Ils ont tout ravagé.
Antoine Verney est un survivant par hasard. Il n'a rien d'un héros. Il se retrouve à la fois prisonnier et protégé dans un immeuble parisien, alors que dans les rues les morts-vivants pourchassent les derniers humains.
Du haut de sa tour, tel Robinson sur son île, Antoine apprend à survivre et se confronte à la terreur. Armé d'un fusil, il découvre avec surprise qu'il peut tuer et qu'il a même un certain talent pour ça.
C'est un double combat qu'il va devoir mener, pour s'inventer une nouvelle vie et ne pas sombrer dans la folie.

*****

    Ayant parcouru la littérature côté "Zombies" sous toutes ses formes, je suis tombé par hasard sur ce livre via le suivi de Stelphique que je remercie au passage. Un auteur et un roman que je ne connaisais pas et que je ne regrette en rien l'un comme l'autre...

    On aurait pu croire à un énième roman sur une thémathique rodée et trop exploitée mais ce n'est pas le cas. Pit Agarmen nous livre ici une oeuvre sur terrain neutre qui même si le titre est en rapport, aurait pu s'appeler: "Journal d'ule n survivant suite à une attaque zombie" où ce genre de chose...

    On oublie donc ici le livre classique sur thème connu pour laisser palce à un roman d'un autre genre. On y découvre un homme après une immersion  au coeur d'une soirée "huppée" qui malgré son manque d'aisance à cette dernière lui sauvera la vie, se réveille dans un monde dévasté et où les zombies ont pris le dessus...

    J'ai entre autre pensé aux classique de type "la nuit des morts-vivants" où encore "je suis une légene" sur un autre thème mais avec un seul protagoniste ce qui me paraissait"cliché" au départ! Au final un excellent ouvrage. On s'imprègne facilement au personnage principal partageant ses peurs, son art de survivre comme tout ce qui touche à la décadence de l'être humain...

    Le roman peu paraître être longuet par instant mais le tout nou immerge peu à peu dans une réflexion intéressante sur un thème pourtant rôdé sur tout les plans et je clame haut et fort mon coup de coeur pour ce petit bijou que je ne regrette en rien. A découvrir d'urgence...

   

 

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Challenge/c2ec80845959cb8582914ad6765715fbCopie.jpg

http://nsa33.casimages.com/img/2014/10/31/141031065415772241.jpg

http://p5.storage.canalblog.com/58/33/994000/100255191_o.jpg

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Challenge/Grand.jpg

http://3.bp.blogspot.com/-znchXXqVuLA/VFZ8KDRurjI/AAAAAAAABZ4/0AkyUUBdJTY/s206/Challenge%2Bdes%2B100%2B%2Blectures%2B2015.jpg

http://frogzine.weebly.com/uploads/9/7/9/6/9796117/5048360_orig.png

 

https://lh3.googleusercontent.com/-9mknTKQjMNQ/VF5BfrOyVWI/AAAAAAAAER4/84_-Q_Fto0g/s500/ABC%2520Imaginaire%25202015%2520v2.png

Sujet: La nuit a dévoré le monde

Avis

J'avais bien apprécié ce roman avec des zombies. Comme tu dis, on partage les peurs du personnage mais aussi ses réflexions sur la fin du monde.

Nouvel avis